La Chambre des représentants américaine fait du Portugal un pays signataire des traités E1 et E2

Tue 10 Dec 2019

La semaine dernière, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté la loi AMIGOS (Advancing Mutual Interests and Growing Our Success), qui - si elle est adoptée par le Sénat et signée par le Président - deviendra une loi et rendra les ressortissants portugais éligibles pour les visas E2.

Le représentant du Rhode Island, David Cicilline (D), a décrit le projet de loi (HR 565) comme un coup de pouce au commerce portugais-américain.

"Les États-Unis n'ont pas de meilleur ami que le Portugal", a déclaré Cicilline, selon son site web officiel. "Les habitants du Rhode Island le savent mieux que la plupart. Les membres de notre florissante communauté portugaise américaine apportent de riches contributions au tissu de notre État dans les domaines des arts, de la culture, des affaires et du service public. Je suis fier de présenter cette législation aujourd'hui. À mesure que nous avançons, il est important que nous tirions parti des liens solides qui unissent nos deux pays".

Le ministre portugais des affaires étrangères, Augusto Santos Silva, a exprimé un optimisme similaire à l'égard de ce projet de loi, le qualifiant de "mesure très importante car elle permet de faciliter considérablement les voyages d'affaires, pour des raisons économiques et professionnelles, vers les États-Unis".

Selon Macau Business, "le chef de la diplomatie portugaise était confiant dans l'approbation du Sénat et a souligné l'importance de la méthode d'approbation de cette législation".

Cette loi, si elle est adoptée, donnera un nouvel élan au programme portugais de Golden Visa, déjà l'un des plus populaires d'Europe. Les participants au Golden Visa qui maintiennent leur investissement pendant les cinq années requises et remplissent la condition de résidence physique de 35 jours peuvent obtenir la citoyenneté portugaise au bout de cinq ans, à condition qu'ils puissent démontrer une certaine maîtrise du portugais.

Si le Portugal devient un pays signataire du traité E2, ces nouveaux citoyens portugais auront la possibilité supplémentaire de vivre et de travailler aux États-Unis.

Le plus grand groupe de demandeurs Golden Visa portugais, les investisseurs chinois, ne peuvent effectivement pas obtenir de visas américains EB-5 en raison des délais d'attente qui dépassent maintenant 15 ans. Nombre d'entre eux ont déjà obtenu la nationalité portugaise par l'intermédiaire de CIP en Turquie et à Grenade (également pays E2), qui constituent une autre voie d'accès aux États-Unis. Une partie d'entre eux mettrait sans aucun doute en balance la voie CIP pour vivre aux États-Unis avec une voie qui permet non seulement de résider et d'obtenir la citoyenneté dans un pays de l'UE, mais aussi d'exploiter une entreprise aux États-Unis.

Lisez l'article original ici.

Photo par Jakob Owens sur Unsplash

Our website, like many others, uses cookies to help us customise the user experience. Cookies are important to the proper functioning of a site. To improve your experience, we use cookies to remember log-in details and provide secure log-in, collect statistics to optimize site functionality and deliver content tailored to your interests.

Agree and Proceed
X