Mai est le meilleur mois enregistré pour le Golden Visa au Portugal

Tue 9 Jun 2020

Après un effondrement dû à une pandémie au cours du premier tiers de 2020, le Golden Visa portugais revient en force : Les approbations du mois de mai à elles seules ont dépassé celles des quatre mois précédents réunis, le programme ayant permis de collecter la somme astronomique de 147 millions d'euros.

Entre le début de l'année et la fin du mois d'avril, 259 demandeurs principaux ont investi 147,7 millions d'euros dans le cadre du programme Golden Visa, des chiffres anormalement bas qui sont sans doute imputables à COVID-19. Mais les chiffres sans précédent publiés par le SEF pour mai 2020 montrent que les résultats du mois ont pratiquement compensé les mois d'hiver atroces. En un seul mois, 270 demandeurs principaux ont investi 146,2 millions d'euros, ce qui a permis au Portugal de retrouver une année statistiquement normale, et ce malgré la pandémie.

Ce retour de le Golden Visa n'est rien de moins qu'extraordinaire. Les 270 approbations de mai représentent une augmentation de 409 % en un mois par rapport aux 53 d'avril, tandis que les 146,2 millions d'euros collectés en mai sont 420 % plus élevés que les 28 euros collectés le mois précédent.

Les demandeurs chinois ont été les plus nombreux, puisqu'en avril, ils n'étaient que 15 ; en mai, 68 d'entre eux ont reçu des approbations. Le SEF du Portugal ne fait pas de distinction entre les habitants du continent et les Hongkongais, mais ces derniers représentaient probablement une grande partie de ce groupe et, si l'on en croit les comptes récents, ils seront encore plus nombreux dans les chiffres du mois prochain.

Les Brésiliens constituaient le deuxième contingent le plus important, avec 30 candidats principaux (contre 9 auparavant). Les Américains représentent 19 demandeurs (le nombre le plus élevé jamais enregistré pour cette nationalité, pour autant que nous ayons pu le discerner), un nombre égal à celui des Indiens (un autre record), tandis que les Turcs constituent 17 des principaux demandeurs.

No annus horribilis après tout
Le volume d'approbations inégalé de Golden Visas de mai signifie que le total cumulé depuis le début de l'année a plus que doublé en un seul mois, passant de 259 à 529, ce qui - si l'on extrapole - impliquerait des approbations annuelles pour 2020 de 1 270, un nombre légèrement supérieur aux 1 245 enregistrées en 2019.

L'extrapolation des montants d'investissement montre cependant que le programme rapporte un peu moins que 2019, même en dépit d'un grand nombre d'approbations. Cela s'explique par la tendance croissante des demandeurs à opter pour des investissements "alternatifs", c'est-à-dire tout investissement autre que l'acquisition classique de 500 000 euros de biens immobiliers.

Jusqu'à présent, 31 % des demandeurs ont choisi des investissements alternatifs en 2020 (et cette part a augmenté chaque mois cette année), contre 24 % l'année dernière et 17 % en 2018. La proportion de demandeurs qui investissent dans des biens de rénovation (350 000 euros) et dans des fonds de capital-risque/d'investissement augmente rapidement.

L'option des fonds d'investissement, en particulier, gagne la faveur des investisseurs ; jusqu'à présent cette année, leur part a triplé et, à sept mois de la fin de l'année, le nombre absolu de candidats ayant choisi cette option est déjà plus du double de celui de 2019.

Lire l'article original ici.

Photo de Carlos Machado sur Unsplash

Our website, like many others, uses cookies to help us customise the user experience. Cookies are important to the proper functioning of a site. To improve your experience, we use cookies to remember log-in details and provide secure log-in, collect statistics to optimize site functionality and deliver content tailored to your interests.

Agree and Proceed
X