Hong Kong Augmente la Demande de Golden Visa au Portugal

Thu 5 Dec 2019

La fuite croissante des capitaux de Hong Kong, un plan d'urgence pour les résidents locaux face à la crise politique dans la région semi-autonome, a profité au régime de Golden Visa au Portugal, ont révélé les professionnels du secteur.

"Les clients de Hong Kong ne sont plus une exception et sont devenus la règle dans notre bureau", a déclaré à l'agence Lusa un avocat du cabinet Caiado Guerreiro, Rosendo Guimarães da Costa, basé à Pékin depuis cinq ans.

"Auparavant, les clients de Hong Kong représentaient moins de 5% de la demande totale de la Chine, mais au cours des trois derniers mois, ils en ont représenté environ 80%".

Récemment, de nouveaux événements ont eu lieu sur le territoire pour attirer les investissements, non seulement au Portugal, mais aussi dans d'autres pays européens qui ont des régimes similaires comme Malte, la Grèce, l'Espagne ou Chypre.

La presse de Hong Kong a également fait état du phénomène : en août dernier, les agences immobilières de luxe citées par le South China Morning Post (SCMP) ont révélé des demandes d'information croissantes sur l'achat de propriétés au Portugal.

"Ces derniers mois, nous avons constaté une augmentation des demandes d'informations sur les propriétés au Portugal de la part des acheteurs de Hong Kong. Beaucoup considèrent la résidence portugaise comme une option alternative en Europe", a déclaré le directeur des opérations de List Sotheby's, Binoche Chan, cité par le journal.

Rosendo da Costa note cependant que dans le cas de Caiado Guerreiro, la plupart des procédures de demande de Golden Visa initiées par les clients de Hong Kong se font par transfert de capitaux, contrairement aux clients du continent, qui investissent principalement dans l'immobilier.

"Les clients de Hong Kong investissent principalement dans des fonds d'investissement, car il s'agit d'un investissement net : un moyen de transférer de l'argent au Portugal qui permet de maintenir la liquidité".

L'avocat note également que les clients de la région semi-autonome chinoise ont toujours recours au regroupement familial, contrairement à certains clients de la Chine continentale. La loi autorise le regroupement familial pour les détenteurs de Golden Visa aux descendants et aux ascendants, tant qu'ils sont à leur charge.

La demande de Golden Visa intervient à un moment où des milliers de résidents de Hong Kong ouvrent des comptes bancaires à Singapour et dans d'autres centres financiers comme plan d'urgence face à une période prolongée de troubles sur le territoire.

Lisez l'article original ici.

Photo de Ricardo Resende sur Unsplash

Our website, like many others, uses cookies to help us customise the user experience. Cookies are important to the proper functioning of a site. To improve your experience, we use cookies to remember log-in details and provide secure log-in, collect statistics to optimize site functionality and deliver content tailored to your interests.

Agree and Proceed
X