10 des meilleurs romans se déroulant au Portugal - qui vous y mèneront

Tue 2 Jun 2020

L'article a été écrit par Oliver Balch pour The Guardian.

D'un chef-d'œuvre de Saramago au blues rural de Monica Ali, en passant par les montagnes, les villes et la côte, ajoutez cette liste de lecture à vos favoris pour avoir un aperçu du Portugal - et de ses habitants

Il y a quelques années, mon premier réflexe en déménageant au Portugal a été de remplir mon étagère de livres de non-fiction. C'est là que se trouve le chemin vers l'histoire, la culture et la politique du pays, je me suis dit. Et c'est ce qui s'est passé. Des titres tels que l'excellent Conquerors de Roger Crowley et l'éminemment lisible The Portuguese de Barry Hatton m'ont mis au courant des grandes étapes et des faux pas du pays, de ses dates clés et de ses dominions. Pourtant, ce n'est que lorsque j'ai pris mon premier Fernando Pessoa, mon premier José Saramago, que j'ai pu goûter aux caprices, aux désirs et aux mondes intérieurs des povo (gens) portugais. Ma sélection oscille entre l'ancien et le nouveau, le natif et l'étranger. Il n'est en aucun cas exhaustif, mais, comme l'a écrit Lord Byron dans Childe Harold's Pilgrimage, j'espère qu'il servira de voie vers "le plaisir dans les bois sans chemin" de la fiction portugaise (et liée au Portugal).

Le Dieu manchot de José Saramago
Prix Nobel en 1998 pour sa capacité à nous aider à "appréhender une fois de plus une réalité insaisissable", José Saramago est sans conteste le plus célèbre exportateur littéraire du Portugal. Son roman de 1984, L'année de la mort de Ricardo Reis, qui se déroule dans une Lisbonne fasciste d'avant-guerre, est largement considéré comme son chef-d'œuvre. Pour une lecture plus légère et plus édifiante, je choisirais toutefois son livre historique de 1982, Le Dieu manchot. Encadré par la construction du Couvent de Mafra, un pot de miel touristique des temps modernes, il décrit un prêtre hérétique qui tente d'échapper aux griffes de l'Inquisition à l'aide d'un ancien soldat à une main (Baltasar) et de son amant aux yeux rouges (Blimunda).

Hunting Midnight par Richard Zimler
Peu de romanciers non indigènes connaissent le Portugal plus intimement et écrivent sur ce pays avec plus de grâce que l'Américain naturalisé Richard Zimler. Faisant suite à son roman acclamé Le dernier kabbaliste de Lisbonne, son livre Hunting Midnight (2004) explore les thèmes de la judaïcité, de la diversité et des préjugés. Alors que le récit se déplace dans la seconde moitié vers les États-Unis, les premières descriptions du quartier riverain de Ribeira à Porto au début du XIXe siècle sont d'une facture exquise. Si exquise, en fait, que la ville lui a depuis décerné sa très convoitée Médaille d'honneur.

Alentejo Blue par Monica Ali
Le deuxième roman est une réalisation fantastiquement délicate à réaliser et, si l'on en croit les critiques (Goodreads' lui donne un 2,7/5 décevant), l'Alentejo Blues de Monica Ali tombe quelque peu à plat. Bien sûr, il n'est pas aussi électrique que Brick Lane, mais, en tant qu'évocation du Portugal rural, il vaut vraiment la peine d'être lu. Située dans le village de Mamarrosa et ses environs, cette série de vignettes se déroulant en douceur transporte les lecteurs dans la vie - et l'esprit - d'une population fictive : un propriétaire de café mécontent, une jeune fille au pair en herbe, une famille anglaise sordide, un éleveur de porcs homosexuel. Ali est toujours un plaisir à lire. Aussi profond et stylisé soit-il ("ce joli livre soigné", selon l'expression de la romancière Natasha Walter), ne vous laissez pas décourager.

Take Six: Six Portuguese Women Writers by Sophia de Mello Breyner Andresen, Agustina Bessa-Luís, Maria Judite de Carvalho, Hélia Correia, Teolinda Gersão and Lídia Jorge
Peu de romancières portugaises se retrouvent dans une traduction anglaise, ce qui est aussi regrettable sur le plan artistique que culturel. Ce recueil de nouvelles magistrales représente un effort notable et important pour remettre les pendules à l'heure. Variées dans leur style et leur sujet, toutes les histoires partagent une verve et une fraîcheur remarquables. Parmi la demi-douzaine d'écrivains sélectionnés figure Agustina Bessa-Luís, qui a écrit le classique de 1954 A Sibila et dont la mort, l'année dernière à l'âge de 96 ans, a provoqué un jour de deuil officiel dans sa ville d'adoption, Porto. Les amateurs de littérature féministe devraient également consulter les Nouvelles lettres portugaises, dont le sujet érotique et irrévérencieux a été interdit par la dictature de Salazar. Célèbre à l'échelle mondiale en son temps, l'un de ses trois auteurs - Maria Velho da Costa - est décédé à la fin du mois dernier. 

Train de nuit pour Lisbonne par Pascal Mercier
Publié à l'origine en allemand, le Train de nuit pour Lisbonne de Pascal Mercier est un mystère philosophique intense qui se déroule dans la capitale portugaise pendant la dictature de l'Estado Novo, du début des années 1930 à 1974, principalement sous le règne d'António Salazar. Le protagoniste, un classique suisse du nom de Raimund Gregorius (joué par Jeremy Irons dans l'adaptation cinématographique de 2013), est intrigué par certains carnets de notes sur lesquels il tombe par un médecin portugais appelé Amadeu de Prado. Amadeu a le malheur d'être obligé de traiter le chef de la police secrète de Salazar. En sauvant la vie de cet homme, le médecin populaire trouve sa propre vie bouleversée. La quête de Gregorius pour renouer les fils de la vie d'Amadeu donne à Mercier l'occasion de dépeindre de façon mémorable le Portugal avant et après la démocratie.

Pereira prétend par António Tabucchi
Dans un autre traitement explicite des années de dictature du Portugal, l'écrivain italien Antonio Tabucchi capture superbement les compromis éthiques et les tensions psychologiques de la vie sous un régime fasciste. Le Pereira du titre est un journaliste amateur de livres du journal Lisboa qui, malgré tous ses efforts pour garder la tête baissée, se trouve entraîné dans une toile de subversion périlleuse. Publié en 1994, certains critiques suggèrent qu'il s'agit autant d'une critique contemporaine de l'Italie sous Silvio Berlusconi que d'un portrait historique du Portugal sous Salazar. Cela pourrait être vrai : comme le révèle Pereira Maintains, le fascisme est morne - et dangereusement - similaire partout où il s'enracine.

Les hautes montagnes du Portugal par Yann Martel
Béguin et plus qu'un peu fou - l'un des protagonistes, un diplomate canadien veuf, part au Portugal avec un chimpanzé ; un autre insiste pour toujours marcher à reculons - ce successeur de La vie de Pi nous sert une autre fable magique de Martel. L'océan de ses débuts chez Booker est échangé ici contre la terre ferme du Portugal sur une période de cent ans. Composé de trois histoires vaguement liées, chaque section implique le protagoniste dans une chasse à l'oie sauvage dans les collines du nord du pays ("montagnes" est un peu exagéré). Toutes ces quêtes mènent finalement au village de Tuizelo qui, contrairement à la majorité de cette fable fantastique, existe bel et bien (remarque : il se trouve dans le parc naturel de Montesinho, qui regorge d'une église "toute simple" ressemblant de façon désarmante à celle décrite par Martel).

Le retour de Dulce Maria Cardoso
Depuis la prise de Ceuta en 1415 jusqu'à la rétrocession de Macao en 1999, le Portugal peut se targuer d'avoir eu l'un des empires les plus durables de l'histoire du monde. C'est peut-être la raison pour laquelle le pays semble souffrir si peu de l'angoisse post-coloniale. Le récent roman de Dulce Maria Cardoso, Le Retour, montre une autre facette moins célèbre du récit impérial. Après les guerres d'indépendance en Afrique lusophone dans les années 1960 et au début des années 1970, les Portugais évacués se sont soulevés et sont retournés en masse à la "mère patrie" - une migration inverse involontaire qui a nécessité une adaptation tant de la part des rapatriés que des destinataires. Écrit en prose poétique et presciente, Cardoso s'inspire de sa propre expérience (elle a grandi en Angola) pour saisir le sort des retornados du Portugal.

Contes de la montagne par Miguel Torga
Publiées en 1941, les nouvelles de Miguel Torga, construites avec précision, sur la vie dans les collines arides de la région portugaise de Trás-os-Montes (littéralement "Au-delà des montagnes") sont devenues un classique instantané. Apparemment, la vie a considérablement changé depuis l'époque de Torga, les villages pauvres de sa jeunesse sont maintenant bénis avec l'électricité, l'internet, l'eau courante et les routes pavées. Pourtant, comme mes amis portugais s'empressent de me le dire, l'âme de ce coin rustique de l'arrière-pays reste sensiblement la même. Écrit dans la prose économe et sobre qui a fait la renommée de Torga (il a été deux fois nominé pour le prix Nobel), Tales from the Mountain offre une vue imprenable et rapprochée d'un Portugal où les étrangers ne se rendent que rarement.

Les Maia de José Maria de Eça de Queiroz
Considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs - sinon le meilleur - écrivain du Portugal, Eça de Queiroz survit comme un élément de base dans le canon portugais. Célèbre pour ses représentations réalistes de la vie au XIXe siècle (il est mort en 1900), son récit satirique de la décadence du Portugal - L'Illustre Maison des Ramires - est à la fois hilarant et sauvage. Pour une vision plus positive du Portugal, essayez son roman posthume La ville et les montagnes, qui se situe entre Paris (riche, mais vide) et la vallée du Douro (pauvre, mais enchanteresse). Cela dit, si votre bagage de fermeture ne permet qu'un seul titre d'Eça de Queiroz, alors il doit s'agir de son chef-d'œuvre de 1888, Les Maia. Le roman, qui s'inscrit dans la continuité du programme scolaire (et superbement traduit par Margaret Jull Costa), raconte l'histoire de la société bourgeoise incestueuse du Portugal à travers le déclin et la chute d'une famille de Lisbonne de haut vol et au destin tragique.

Lisez l'article original ici

 

Photo de @ana.paula.azenh

Our website, like many others, uses cookies to help us customise the user experience. Cookies are important to the proper functioning of a site. To improve your experience, we use cookies to remember log-in details and provide secure log-in, collect statistics to optimize site functionality and deliver content tailored to your interests.

Agree and Proceed
X